LECTURE D’ÉTÉ POUR LES TERMINALES LITTÉRAIRES

Aux élèves s’inscrivant en Terminale L pour l’année scolaire 2017 / 2018.


Vous suivrez en Terminale L  un cours de Littérature sanctionné au Baccalauréat par une épreuve écrite d’une durée de deux heures et de coefficient 4.

La durée hebdomadaire du cours est de 2 heures.

 

Deux œuvres sont au programme pour la session 2018 de l’examen :

–  Les Faux-Monnayeurs, d’André GIDE (1925)

→  avec Journal des Faux-Monnayeurs, d’André GIDE (1927)

 

–  La Princesse de Montpensier (ou Histoire de la princesse de Montpensier), de Madame de LAFAYETTE (1662)

→  avec le film de Bertrand TAVERNIER, La Princesse de Montpensier (2010)

 

L’épreuve écrite du Baccalauréat consiste en deux courtes dissertations (ou réponses argumentées) répondant à deux questions sur l’une de ces deux œuvres (une des deux œuvres seulement) ainsi que sur l’œuvre qui l’accompagne. Une question valant 8 points, l’autre 12.

 

La réussite à cette épreuve nécessite une étude approfondie et pointue de chaque œuvre. Deux lectures du roman d’André Gide sont nécessaires. Il est donc impératif de le lire une première fois pendant les vacances d’été, de façon à pouvoir suivre le cours.

Vous ferez donc une lecture de travail du roman (avec notes et fiches) avant la rentrée. Une première évaluation (questionnaire de lecture) est prévue dès la deuxième semaine de septembre.

Soyez au clair avec l’histoire (résumez précisément chaque chapitre) et les personnages. Identifiez très vite les thèmes. Les Faux-Monnayeurs est un roman exigeant, assez complexe et qui exige une approche subtile : vous comprendrez vite que la fausse monnaie est métaphorique. Sans lecture personnelle, vous échouerez à l’examen.

 

Vous utiliserez l’édition Folio plus Classiques de 2008 pour le roman Vous vous procurerez également le Journal des Faux-Monnayeurs, publié chez Gallimard dans la collection L’Imaginaire, dont vous ferez aussi une première lecture. Couvertures ci-dessous.

 

L’édition de La Princesse de Montpensier avec laquelle nous travaillerons n’est pas encore choisie, vous n’avez donc pas à vous procurer cette nouvelle pour l’instant. Ce texte est court, vous le lirez en milieu d’année.

A.GIDE Les Faux-MonnayeursA.GIDE Journal des Faux-Monnayeurs

Bon travail et bonnes vacances.

M. BECKER