Le Lycée Georges Clemenceau est le premier lycée de jeunes filles de France (1881).

A cette époque, « l’enseignement secondaire qui est donné dans ce lycée a avant tout un but désintéressé : le développement du coeur, de l’esprit et du jugement des jeunes filles. Le lycée doit leur donner une instruction solide qui ne le cède en rien à celle des garçons. » (Revue de l’Enseignement Secondaire des Jeunes Filles de 1882)

Les élèves portent une tenue obligatoire : un tablier noir, puis beige avec le nom de l’élève brodé en rouge.

« En hiver, les élèves portent une jupe bleue, un chemisier de même teinte à pois blancs et pour sortir, un manteau bleu marine ainsi qu’un chapeau de feutre.

En été, le tailleur de rigueur est blanc à pois bleus et il est accompagné d’un chapeau de paille. Les uniformes sont taillés sur mesure par le tailleur de la rue de la Loge. Seul, le choix des souliers est libre.

Le maquillage est strictement prohibé et sévèrement sanctionné. » (Extrait du fascicule « Cent ans de vie dans le 1° lycée de jeunes filles de France » 1881-1981, disponible au CDI)

Durant la guerre mondiale de 14-18, les locaux sont réquisitionnés afin d’y installer un hôpital militaire.

La mixité des élèves est effective depuis 1970.

Le même périmètre de bâtiments a contenu 100 élèves en 1882 et 2200 en 1981. Depuis quelques années, l’effectif est d’environ 1800 élèves, entre les collégiens, les lycéens et les étudiants de BTS.

Le lycée doit son nom à l’avenue sur laquelle il a été construit.